Accueil Sports Football Football à l'étranger

Silvio Proto se confie quelques jours après avoir décidé de raccrocher les crampons: «Ma blessure avant le Mondial 2014 était un cadeau»

Il a stoppé sa carrière depuis deux semaines mais Silvio Proto (37 ans) ne manque pas d’occupations. A commencer par passer plus de temps en famille.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Alors qu’Olivier Deschacht a fêté ses 40 ans en se tâtant à l’idée de rempiler pour une saison, Silvio Proto a dit « stop ». A 37 ans, le gardien a annoncé le 5 février qu’il mettait un terme à sa riche carrière après avoir trouvé un accord avec la Lazio pour mettre fin, de manière anticipée, à ses obligations.

La capitale romaine, où il a gagné une Coupe et une Supercoupe en 2019, aura donc été la dernière étape d’une carrière entamée en 1999 à La Louvière avec qui il a glané une Coupe de Belgique en 2003. « Quand j’ai commencé, les matches n’étaient pas tous retransmis. Mes amis ne voyaient que les résumés et les buts que je prenais mais pas mes arrêts », se souvient Proto, sourire aux lèvres.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Marc HOREMANS, jeudi 18 février 2021, 7:42

    Il préférait la pêche et le golf au football qu'il a subi ! Qu'il arrête de cracher dans la soupe et qu'il demande aux supporters ce que c'est le vrai travail. C'est bien différent que de se remplir les poches en tapant sur un ballon.

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs