Les entreprises signalent un nombre record de fuites de données

Les entreprises signalent un nombre record de fuites de données

Pour la première fois depuis l’instauration de l’obligation de notification des fuites de données, les entreprises en ont signalé plus de 1.000 l’an passé, rapporte L’Echo jeudi, citant les chiffres de l’Autorité de la protection des données (APD).

Depuis mai 2018, les entreprises sont tenues de signaler à l’autorité de contrôle toute fuite de données dans les 72 heures après qu’elles l’ont découverte, conformément aux règles européennes de protection des données. En 2020, 1.060 signalements sont parvenus à l’APD, marquant ainsi une progression de 21 % par rapport à l’année précédente (869 signalements). Ce nombre pourrait d’ailleurs encore augmenter légèrement.

« Le nombre plus élevé de signalements effectués l’an dernier s’explique pour deux raisons principales. Primo, 2020 est la première année complète pendant laquelle l’APD a disposé d’un comité de direction, avance le président David Stevens. Il n’a été installé qu’en avril 2019 après la résolution d’un problème linguistique. « Et secundo, nous avons simplifié le formulaire de notification il y a quelques mois ».

De leur côté, certains experts l’expliquent par d’autres facteurs également. « Le recours massif au télétravail a manifestement joué un rôle », estime Filip Van Elsen, un spécialiste en la matière au cabinet d’avocats Allen &amp ; Overy. « Les appareils personnels de ces travailleurs ou l’utilisation d’applications d’entreprise à domicile créent une plus grande vulnérabilité ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous