Vaccin: la firme AstraZeneca a-t-elle privilégié le Royaume-Uni à l’Union européenne?

Vaccin: la firme AstraZeneca a-t-elle privilégié le Royaume-Uni à l’Union européenne?
AFP

Selon des documents qu’a consultés la chaîne américaine CNN, le contrat entre le fabricant de vaccins AstraZeneca et la Grande-Bretagne ressemble à celui passé entre la firme et l’Union européenne, tous deux contenant une clause qui engage AstraZeneca à fournir des « efforts raisonnables » pour s’en tenir au calendrier de livraison initialement convenu, tout en lui permettant de le mettre à jour si nécessaire.

Certains avaient spéculé que cette clause dans le contrat européen était responsable du retard de livraison des vaccins, or cette clause existe également dans le contrat britannique. Le calendrier final doit cependant être fixé 30 jours avant chaque livraison. Le contrat britannique confirme encore que des vaccins produits au sein de l’Union européenne peuvent être livrés au Royaume-Uni.

Le PDG d’AstraZeneca avait justifié le retard de livraison de vaccins à l’Union européenne dans une interview publiée sur « Le Soir » par le fait que le contrat avec le Royaume-Uni avait été conclu trois mois avant celui avec l’Union européenne.

La date des contrats pose question puisque le contrat entre les Britanniques et la firme retrouvé par CNN date du 28 août 2020, soit le lendemain de la signature du contrat avec l’Europe (et non avec trois mois d’avance, comme évoqué par le PDG de la firme).

La firme AstraZeneca a réagi, expliquant « qu’au moment de la signature de l’accord avec l’Université d’Oxford à la mi-mai 2020, AstraZeneca a conclu un accord contraignant pour la fourniture du vaccin au gouvernement britannique, permettant le développement d’une chaîne d’approvisionnement dédiée pour le Royaume-Uni. »

 
 
À la Une du Soir.be
  • Le rapport montre qu’on a procédé à 18.272avortements en 2018, contre 18.027 en 2019.
    Société

    Plus de 400 femmes vont chaque année aux Pays-Bas pour se faire avorter

  • Les photos aériennes prises en mars 2011 montrent l’ampleur des dégâts.

    Mycle Schneider: «La centrale de Fukushima n’est pas stabilisée»

  • @News
    ATP - WTA

    Roger Federer: «Je sens que je ne suis pas encore fini»

À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous