Une vague de froid record frappe les Etats-Unis: les images impressionnantes

L’électricité était progressivement rétablie mais des centaines de milliers de foyers étaient toujours privés de courant jeudi matin aux Etats-Unis, frappés par une vague de froid intense qui s’étendait sur de vastes portions du pays et devrait durer jusqu’au week-end.

La masse d’air froid venue de l’Arctique commence à se dégager mais les températures glaciales devraient se maintenir, selon les météorologues du National Weather Service (NWS).

«Des records de froid (...) pourraient être enregistrés dans le Sud-Central des Etats-Unis jusqu’à samedi matin», indique le NWS. «Les plaines et la vallée du Mississippi peuvent s’attendre à des températures quotidiennes entre 20 et 30 degrés sous la normale.»

Les météorologues avaient indiqué mercredi que plus de 100 millions d’Américains du Midwest étaient concernés par des avis de tempêtes hivernales de gravité diverse.

Jeff Zients, le coordinateur de la lutte contre le Covid-19 de la Maison Blanche, a indiqué que le froid affectait la campagne de vaccination, obligeant à fermer des sites.

Le président Joe Biden a de son côté dû repousser à vendredi une visite, prévue jeudi, dans une usine Pfizer produisant des vaccins à Kalamazoo, dans le Michigan.

Enneigement record

Jusqu’à 73% des Etats-Unis, hors Hawaï, Alaska et autres territoires non rattachés au continent, étaient recouverts de neige dans la nuit de mardi à mercredi, selon le NWS. Un record depuis le début de ces mesures, en 2003.

Et le Texas, habitué aux températures douces même en hiver, n’est pas en reste: un manteau blanc de 15cm d’épaisseur a recouvert la capitale Austin, un record depuis plus de 70 ans, et davantage de flocons pourraient s’abattre dans cet Etat les prochains jours, a prévenu le Weather Service.

Ce «spectaculaire coup de froid qui a frappé les Etats-Unis continentaux est lié à la combinaison d’un anticyclone arctique charriant des températures glaciales et d’une dépression très active avec des vagues de précipitations», avait expliqué le NWS lundi.

En dehors du Texas, des habitants ont aussi été privés d’électricité à travers l’Oregon (nord-ouest), la Louisiane (sud), le Mississippi (sud), le Kentucky (centre-est), l’Ohio (nord-est), la Virginie-Occidentale (est) et la Virginie (est), selon poweroutage.us.

Les conditions extrêmes ont également provoqué la formation de plusieurs tornades, dont une s’est abattue dans la nuit de lundi à mardi sur le sud-est des Etats-Unis, en Caroline du Nord, tuant trois personnes et faisant dix blessés.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous