Accueil

Trois Belges en catégorie 1, depuis 1968

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 3 min

La trompe de chasse, c’est une histoire de famille chez les Herman. Si Guy sonne depuis des lustres au sein du Royal Forêt Saint-Hubert, son père et son grand-père étaient déjà sonneurs. « J’allais les écouter lors des répétitions. Il n’y a pas de conservatoire ni d’académie de musique pour la trompe, alors, on apprenait sur le tas avec des anciens qui nous donnaient leurs conseils. Aujourd’hui, cela a tout de même évolué et mon fils Gilles, passionné s’il en est, a ouvert une école l’an passé à Saint-Hubert pour initier ou parfaire l’apprentissage de ceux qui ont envie de jouer, car la trompe est très technique, l’air de rien ! Et c’est aussi un moyen de redonner du dynamisme aux groupes de sonneurs dont la moyenne d’âge est croissante. Ils sont une quinzaine d’inscrits, de 15 à 60 ans. Evidemment, l’épidémie a un peu coupé l’élan… »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs