Une grève chez Hygea à Manage impacte les tournées de ramassage dans le Centre

Le climat social entre les travailleurs d'Hygea Manage et leur ligne hiérarchique s'est détérioré depuis plusieurs mois. Les travailleurs sont partis en grève jeudi matin pour faire état de leur désaccord avec la situation. "Les tensions sont perceptibles depuis plusieurs mois", a indiqué Jean-Marie Oger (CGSP). "Un événement a été le déclencheur du mouvement de jeudi, la non-reconduction d'un intérimaire qui travaillait depuis 7 ans et qui était donc devenu un collègue des travailleurs. Certes l'intérimaire avait commis des fautes mais sa non-reconduction a été le fusible qui a déclenché le mouvement dont la véritable raison réside dans des tensions entre les travailleurs et leur ligne hiérarchique. Il faut, à mon sens, réunir tout le monde autour de la table et répondre aux désiderata de tous."

Parmi les problèmes à l'origine des tensions, on note l'organisation de nouvelles tournées dans le Centre, notamment pour les PMC Plus. "Des travailleurs doivent faire quelque 40 kilomètres à pied pour ces tournées, des camions tombent en panne, le temps de travail est souvent dépassé", a poursuivi Jean-Marie Oger, précisant que ces nouvelles tournées seront également déclinées à terme dans la région de Mons-Borinage. "Il est donc important de solutionner les problèmes au plus vite."

Les tournées de ramassage prévues jeudi à Soignies et à La Louvière n'ont pas été organisées. Selon la CGSP, la grève devrait se poursuivre vendredi, ce qui impacterait les tournées à Seneffe et à Binche. Selon la porte-parole de l'Hygea, aucun préavis de grève n'a toutefois été déposé pour vendredi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous