Accueil Sports Tennis Grands Chelems

Serena Williams a peut-être vu la fin pour la première fois

Battue pour la 3e fois par Naomi Osaka (qui visera un 4e sacre samedi), la cadette des Williams a quitté Melbourne en larmes au moment d’évoquer la suite de sa carrière, à 39 ans

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Le passage de témoin qu’on avait déjà vu poindre depuis la révélation de Naomi Osaka, en finale de l’US Open 2018, s’est confirmé, ce jeudi, en demi-finale de l’Open d’Australie. La Japonaise a étouffé, comme rarement à ce stade de la compétition, une Serena Williams poussée à l’erreur et battue 6-3, 6-4 en seulement 1h16. En 4 duels, c’est déjà la 3e victoire d’Osaka et la 2e fois qu’elle lui brise son fameux rêve d’un 24e sacre en Grand Chelem. La fin de l’histoire pour la légende américaine ? Elle y a peut-être songé pour la première fois, ici, ne pouvant retenir les larmes de cette brusque émotion.

En éliminant, coup sur coup, et surtout avec la manière, des joueuses en forme comme Aryna Sabalenka ou Simona Halep, Serena Williams s’était subitement remise dans la course des pronostics les plus fous, à 39 ans et… 148 jours.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs