Accueil

Un tournage fou, pendant le confinement

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Edouard Baer n’a pas chômé, durant le confinement. On l’a entendu comme animateur sur France Inter, avec ses Lumières dans la nuit, qu’il reprend de temps à autre, quand les circonstances sont spéciales. Il a surtout tourné et réalisé un film, Adieu Paris, avec au casting Benoît Poelvoorde, Gérard Depardieu, Isabelle Nanty, Pierre Arditti, Léa Drucker, François Damiens, Daniel Prévost… Le film est actuellement en montage. Le tournage fut compliqué, nous dit Edouard. « J’ai dû arrêter, parce qu’on a chopé le covid, puis on l’a repris… Cela a été mouvementé, mais dément. On était enfermés dans un restaurant vide, à trois caméras. Ça va être bien dingue. Hier, j’ai vu un montage de deux heures et demie… je dois encore réduire. » Quelques Belges sont de la partie : Poelvoorde, Damiens, donc, notamment. « Arno n’a pas pu venir, hélas. » Il en profite pour saluer son ami Noël Godin, « personnage merveilleux, qui a une façon d’être heureux, de ne pas juger les gens, d’être enthousiaste.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs