La fin de Bruxelles comme Région à part entière ? La ministre Verlinden se défend

B9726173288Z.1_20210217170431_000+G3EHKCQPH.1-0 (1)

La sortie de la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V), plaidant pour une réforme de l’Etat basée sur un « modèle 2+2 », ou un modèle à 4 entités, a fait beaucoup de bruit. Celle qui est aussi en charge, avec David Clarinval (MR), des Réformes institutionnelles et du Renouveau démocratique a développé cette idée mercredi à l’Université de Gand (UGent), où elle était invitée par le professeur Carl Devos.

La suggestion de réforme de l’Etat formulée par Annelies Verlinden (CD&V) et basée sur un « modèle 2+2 » a été très mal accueillie par les partis francophones mercredi soir.

Ce jeudi soir, Annelies Verlinden s’est défendue au JT de RTL-TVI : « Je n’ai pas plaidé pour l’une ou l’autre option, mais j’ai dit qu’il y avait quelques options sur la table, et qu’il faut avoir un débat de fond. »

« Je comprends très bien que c’est un thème sensible pour beaucoup, mais aujourd’hui ce n’est pas à celui qui crie le plus fort, mais comment organiser ce débat de fond sur les pouvoirs et répartition des compétences. »

« Tout d’abord il faut avoir un dialogue, et puis apres on peut prendre des decisions », a-t-elle conclu.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous