Elise Mertens quitte Melbourne avec le titre et la place de nº1 en double: «Merci pour le soutien en Belgique»

@Reuters
@Reuters

Après sa déception légitime en huitième de finale du simple (elle en voulait plus contre Muchova), Elise Mertens a pris sa revanche… tchèque du jour en battant, avec sa comparse habituelle, Aryna Sabalenka, la paire Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova, sur le score de 6-2, 6-3. La Belge et la Bélarusse enlèvent ainsi leur deuxième titre du Grand Chelem après l’US Open 2019 ! Cette finale ne restera pas dans les annales, Mertens et Sabalenka faisant surtout parler leurs qualités au service et en fond de court, mais elle signifie beaucoup puisque les deux joueuses s’emparent conjointement de la place de nº1 mondiale !

Elise Mertens est donc après Justine Henin (simple) et Kim Clijsters (simple et double), la troisième joueuse belge à monter sur le trône mondial dans l’histoire du tennis. « Je savais qu’on serait nº1 après notre succès en quart, pas Aryna ! Mais ça nous a donné un petit boost en plus pour gagner cette finale. Je suis très heureuse d’avoir remporté ce deuxième sacre en Grand Chelem ! Notre collaboration avec Aryna a débuté, ici, en 2019 et on avait justement été battues en trois sets par Barbora et Katerina. Puis, on a gagné les titres à Indian Wells, à Miami, à l’US Open et ici : on ne pensait pas pouvoir gagner tous ces grands titres (rires) ! Ce vendredi, ce n’était effectivement pas notre meilleur match, le score de 6-2, 6-3 est d’ailleurs un peu sévère. Mais il faut parfois aussi remporter ce genre de prestation pour aller loin, et on avait à cœur de terminer avec le titre ! »

D’autant plus que, dans la foulée, Aryna Sabalenka a précisé officiellement qu’elle ne jouerait plus en double en Grand Chelem cette année (le duo sera cependant reformé pour les tournois de Dubaï et Miami). « Oui, elle m’a annoncé ça vers le 5 janvier », raconte Elise. « Elle veut épargner un peu d’énergie pour ses simples en Grand Chelem. Elle va essayer pour voir ce que ça donne. Je vais regarder aussi si ça marche pour elle… Car moi, je continue d’aimer jouer des matches et le double. Notre succès, c’est de n’avoir pas mis trop de stress dans cette compétition qu’on joue pour s’amuser, tout en voulant gagner. Je verrai quelle partenaire voudra jouer avec moi en Grand Chelem (NDLR : sans doute Kirsten Flipkens, en vue même des J.O.), même si cette année, beaucoup de paires sont déjà formées. »

Sur le court, Elise Mertens avait prononcé un discours avec les félicitations d’usage. « Félicitations à la Fédération australienne d’avoir autant travaillé pour nous permettre de jouer ici, ce furent des semaines particulièrement difficiles à gérer avec la situation sanitaire. Félicitations à ma partenaire… Et merci à mon team et au soutien que j’ai pu recevoir depuis la Belgique, avec tous ces messages, ça m’a donné encore un peu d’énergie pour finir ceci ! »

Déjà titrée en simple à Melbourne Park, voici douze jours, Elise Mertens démarre cette saison 2021 sur les chapeaux de roue. La Limbourgeoise va prendre un peu de repos, mais sa tournée australienne n’est pas terminée puisqu’elle prend part, dès lundi, au tournoi WTA-500 d’Adélaïde. Puis, ce sera enfin le retour en Belgique (une semaine…), avant de repartir pour les tournois de Dubaï, Saint-Petersbourg et Miami (si tout est maintenu).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @News

    Par Eric Clovio

    ATP - WTA

    David Goffin de retour sur le devant de la scène

  • TENNIS : South French Open in Montpellier - 02_26_2021

    Par E.C.

    Tennis

    David Goffin hausse le ton

  • @News

    Par Eric Clovio

    ATP - WTA

    La victoire en souffrant, voie du salut pour David Goffin

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous