Polémique au Texas: face à la vague de froid, le sénateur Ted Cruz s’est réfugié à Cancun

Polémique au Texas: face à la vague de froid, le sénateur Ted Cruz s’est réfugié à Cancun

Le sénateur républicain du Texas Ted Cruz s’est retrouvé dans la tourmente jeudi pour s’être envolé vers la station balnéaire mexicaine de Cancun au moment où son Etat était aux prises avec une vague de froid meurtrière.

Le sénateur est parti mercredi en famille par avion à Cancun, laissant derrière lui ses administrés au milieu d’une crise sans précédent. Face à l’avalanche de critiques, il a écourté son séjour.

La polémique a débuté lorsque des photos ont circulé le montrant à l’aéroport de Houston, puis à bord d’un avion vers la célèbre destination touristique tropicale, située dans la péninsule mexicaine du Yucatan.

Dans un communiqué, le sénateur a expliqué que, l’école ayant été annulée pour la semaine, ses filles avaient exprimé le souhait de voyager avec des amis. «Voulant être un bon père, j’ai pris l’avion avec elles hier soir», a-t-il avancé. «Je suis, comme mon équipe, en contact permanent avec les responsables locaux pour déterminer ce qui s’est passé au Texas», a-t-il poursuivi, évoquant les coupures d’électricité qui ont frappé l’Etat. Quelques heures plus tard, il a reconnu que c’était «évidemment une erreur». «Avec le recul, je ne l’aurais pas fait», a-t-il ajouté.

Plus de 300.000 foyers étaient encore privés d’électricité jeudi au Texas où des températures polaires ont provoqué une envolée spectaculaire de la consommation d’électricité.

Celui qui avait un temps été affublé du surnom moqueur de «Lyin’ Ted» («Ted le menteur») par Donald Trump, s’est rapidement vu attribuer un nouveau surnom sur Twitter: «Flyin’ Ted» («Ted le volant»).

Gilberto Hinojosa, président du parti démocrate au Texas, a appelé le sénateur à démissionner. «Que Ted Cruz s’envole pour le Mexique pendant que les Texans meurent dans le froid n’est pas surprenant mais est profondément troublant», a-t-il écrit, déplorant qu’il «abandonne» son Etat.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • A Albany, capitale de l’Etat du New York, un panneau électronique réclamait, cette semaine, la «démission immédiate» du gouverneur Andrew Cuomo.

    Etats-Unis: une nouvelle affaire enfonce un peu plus le gouverneur de New York

  • Ce jeudi, un état d’alerte maximal a en effet été décrété autour des institutions fédérales.

    Alerte maximale à Washington

  • La carrière politique d’Abdrew Cuomo semble désormais très compromise.

    Par Maurin Picard

    USA

    Etats-Unis: à New York, le gouverneur démocrate Andrew Cuomo en disgrâce

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous