Froid et neige sèment la pagaille aux Etats-Unis (photos)

Froid et neige continuaient de semer la pagaille dans le sud et le centre des Etats-Unis, avec des coupures d’électricité massives et un bilan humain conséquent, tandis qu’une tempête frappait le nord-est du pays.

La perturbation qui avait causé des chutes de neige massives dans le sud a commencé à se déplacer vers la côte est, où des flocons étaient attendus jeudi de la Caroline du Nord jusqu’à la Nouvelle-Angleterre.

A New York, une nouvelle couche blanche venait progressivement se rajouter aux restes de la tempête qui avait déjà déposé plus de 40 centimètres de neige début février. Quelque 10 cm étaient tombés sur Central Park en fin d’après-midi. Quelque 200 vols ont été annulés à New York.

« Depuis décembre, je ne crois pas qu’on ait vu une semaine sans neige. C’est dingue », a lancé Kara Dickson, étudiante à l’université NYU.

Selon le service de météorologie nationale (NWS), une accumulation de glace en Caroline du Nord et Virginie (est) était de nature à provoquer de « nombreuses » coupures de courant et des chutes d’arbres dans les heures à venir.

Au Texas, plus de 250.000 foyers étaient encore privés d’électricité, alors que les autorités s’efforcent de rétablir le courant, selon le site Poweroutages.com, et plus de 240.000 en Louisiane et dans le Mississippi.

Les habitants du Texas doivent aussi faire face à des ruptures de canalisations en raison du gel. « C’était comme une chute d’eau et ça venait de la salle de bains pour ensuite gagner les autres pièces », a ainsi raconté Birgit Kamps depuis Houston.

En raison de ces problèmes d’alimentation, il a été conseillé à quelque sept millions de Texans de faire bouillir l’eau avant de la consommer ou même de l’utiliser pour la cuisine. Et quelque 264.000 personnes sont touchées par des ruptures dans l’alimentation en eau potable.

Le gestionnaire du réseau électrique texan ERCOT, qui n’est pas raccordé au réseau national, était encore privé de plusieurs centrales, ce qui pourrait générer de nouvelles coupures d’ici au week-end, a-t-il prévenu. Plusieurs personnes sont mortes de froid dans cette région où il ne gèle quasiment jamais, selon des médias locaux.

Sur la chaîne locale ABC13, une femme du comté de Galveston, dans la banlieue de Houston (Texas), a raconté que son frère de 57 ans, avec qui elle se trouvait, avait succombé chez lui bien qu’enveloppé de quatre couvertures.

L’institut médico-légal du comté a réclamé un camion frigorifique pour pouvoir entreposer de 20 à 50 victimes des conditions météorologiques. Selon les médias américains, le bilan national est, pour l’instant, d’une trentaine de morts.

Certains habitants se sont réfugiés dans leur véhicule pour y affronter les températures glaciales de la nuit, nettement inférieures à -10ºC dans certaines parties du Texas.

De nombreux Texans sont aussi privés d’eau, notamment Madie Leon Riley, de Pflugerville, non loin de la capitale Austin, qui a expliqué au Texas Tribune avoir fait fondre de la neige pour assurer ses arrières.

Un retour à des températures plus clémentes est attendu ce week-end avec le déplacement de la masse d’air froid venue de l’Arctique, mais il neigeait encore abondamment jeudi dans la banlieue de San Antonio, au sud du Texas. Le NWS prévenait que des « records de froid » pourraient être enregistrés dans le centre-sud des Etats-Unis, avec des températures inférieures de 11 à 16ºC aux normales saisonnières.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous