Neckermann demande à être protégé contre ses créanciers

"Le mandataire de justice pourra entamer les négociations avec différents intervenants intéressés par la reprise des agences et du personnel. Les voyageurs belges n'ont par conséquent pas de souci à se faire pour leur voucher", assure Neckermann.

Des discussions ont été enclenchées avec une société de capital d'investissement.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous