Vincent Kompany avant Anderlecht-Courtrai: «J’attends une réaction de mes joueurs»

@News
@News

Suite au triste nul au Cercle dimanche et la victoire d’Ostende contre Genk en milieu de semaine, Anderlecht a perdu sa place dans le top 4. La venue de Courtrai pourrait permettre aux Mauves de le réintégrer en cas de faux-pas de Genk ou d’Ostende. Dans le même temps, il faudra vraisemblablement une victoire face aux hommes de Lukas Elsner. Cela passera par une performance d’un tout autre calibre qu’en Venise du nord. « J’attends une réaction de mes joueurs contre Courtrai », avance Vincent Kompany qui a déjà pu avoir un élément de réponse à Louvain lundi avec une plantureuse victoire avec la manière (1-5). « J’aurais voulu inverser les prestations de dimanche et lundi (rires). Ces deux matchs prouvent que la différence entre tous les joueurs de mon noyau est ténue. Je l’ai déjà dit : il n’y a pas de star dans cette équipe. La différence, c’était la présence ou l’absence d’intensité dans un match. Aux joueurs de me montrer que le Cercle était un « off day ». Ils ont montré de l’intensité durant les entraînements. »

« Ashimeru est prêt »

Un déroulement de la semaine qui pourrait provoquer certains changements dans le onze de base ou dans la sélection. Avec l’introduction de Majeed Ashimeru ? « Il est prêt », indique Kompany. « Il a joué 75 minutes de très haut niveau à Louvain lundi. Il suivait un schéma différent que les autres recrues hivernales. Aujourd’hui, tout ce qu’il fait montre qu’on a un joueur supplémentaire. Je n’aurais pas pu dire cela il y a deux ou trois semaines. Les arrivées en hiver, c’est toujours plus compliqué. C’est comme un « Kinder suprise ». Lorsque vous arrivez en été, il y a une préparation pendant cinq ou six semaines avec sept ou huit matchs. On a tout compris du joueur et il sait ce qu’il doit faire sur le terrain. C’est différent en hiver. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous