« Après l’électrique, j’aurai un peu de mal à retrouver mon ancienne voiture »

« Après l’électrique, j’aurai un peu de mal à retrouver mon ancienne voiture »

Michaël, comment se passe cette « Tournée Électrique  » ?

Plutôt pas mal, je dirais (rires). Cela confirme pas mal de choses au niveau des voitures électriques : une superbe expérience de conduite dans un véhicule bardé de technologies. Je n’étais pas habitué à cela. Via l’application My BMW, on peut aussi vérifier la charge à distance, voire de préchauffer la voiture à l’avance… ce qui était pas mal lors de cette période de froid. De l’autre côté, cela reste une voiture électrique, avec une autonomie relativement plus limitée. La jauge diminue plus vite, ce n’est pas un facteur de stress mais plutôt d’attention. J’imagine que c’est une habitude à avoir.

L’expérience et la conduite en électrique étaient telles que vous l’imaginiez ?

On va dire que je m’attendais à cette réactivité et cette puissance instantanée, mais cela reste tout de même impressionnant. Ce qui l’est d’autant plus, c’est le plaisir de conduire. La BMX iX3 reste une vraie voiture, très joueuse et bien équilibrée malgré son poids. Dès qu’on démarre, on est devant les autres, tout cela dans un confort et un silence appréciables.

Les voitures électriques souffrent de différents clichés (autonomie limitée, recharge lente et manque de bornes…). Sont-ils justifiés ?

Cela dépend de notre utilisation. C’est clair que si on doit aller dans le sud de la France toutes les deux semaines, cela conviendra moins. Mais c’est largement suffisant pour faire un aller/retour au boulot et une activité après. Le plus gros obstacle, c’est le changement de mentalité. On doit passer du plein d’essence occasionnel à la recharge plus régulière. J’ai néanmoins été agréablement surpris du réseau de bornes de recharge. Je me suis rendu compte qu’il y en avait beaucoup autour de moi.

Quel sera le meilleur souvenir de cette « Tournée Électrique » ?

C’est assurément de voir la surprise quand je fais essayer la voiture aux amis et à la famille. Les voir essayer et se dire « wow c’est impressionnant », qu’ils parlent d’accélération, confort ou silence, chacun selon ses sensibilités.

Qu’est-ce qui vous manquera le plus de la BMW iX3 ?

Je crois que j’aurai du mal à réutiliser ma voiture. Je l’aimais bien avant, mais ce sera très différent. La BMW iX3, c’est vraiment un tout, de la conduite à la technologie en passant par les applications. C’est un package qui va me manquer.

Votre prochaine voiture sera-t-elle électrique ?

J’ai de la chance de pouvoir bénéficier d’une voiture de société. Je sais que mon employeur a comme projet d’offrir des véhicules plus verts dans sa flotte. Je dois changer dans deux ans mais c’est clairement une option que je considérerai !