Accueil Léna

Andorre, refuge pour nouveaux riches et influenceurs

L’arrivée de « youtubeurs » révèle les méthodes employées par le pays pour attirer les talents et l’argent, au-delà de la compétitivité fiscale.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Quand, appuyé à la porte de sa camionnette, on lui demande d’évoquer les « youtubeurs » espagnols expatriés à Andorre, João laisse échapper un petit rire. Le quartier d’Els Vilars, bien orienté vers le soleil qui s’élève derrière les montagnes, domine la vallée où s’étend la capitale du pays. « Ce chalet est celui d’El Rubius  », dit-il en montrant un cube moderne de trois étages dépourvu du toit d’ardoise traditionnel. Le Portugais João entre dans la maison pour poursuivre sa journée de travail. C’est le plombier de Rubén Doblas, El Rubius , « un jeune très sympa et humble » qui, d’après ses dires, paierait un loyer de 8.000 euros pour la maison.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Carion christophe, vendredi 19 février 2021, 21:51

    Quand je lis cet article, je ne peux m’empêcher de le relier à plein d'autres ou je peux constater qu'il y a in fine pas mal de refuge pour les riches, Andorre, Monaco, le Luxembourg, Liechtenstein, la Suisse, les îles caïmans, ... enfin beaucoup... trop et la liste est loin d'être exhaustive. Par contre je trouve moins de paradis fiscaux pour les classes moyennes, je n'ose même pas parler de paradis pour les pauvres ou les migrants, il n'y en a guère. Apparemment c'est normal, ensuite on se demande comment les extrêmes attirent les masses ?

  • Posté par cobbaert jean, lundi 22 février 2021, 11:25

    Si on arrêtait de donner tous nos impôts très élevés à nos politiques (7 gouvernements, 53 ministres, 4500 membres de cabinet, 200 intercommunales avec 3000 mandataires publics, 10 provinces avec gouverneurs, conseillers et...), on pourrait devenir comme l'Irlande ou d'autres pays attractifs pour les investissements et plus vivables pour les habitants qui sont taxés au maximum !

  • Posté par Capiaux Alain, samedi 20 février 2021, 9:34

    Qui dit paradis fiscaux dit également enfer fiscal ! Et ce n'est pas ou l'impôt est le plus haut que tout est parfait que du contraire. Comme pour Andorre et l'Irlande avec un impôt à 10% n'empêche pas d'avoir un excellent système de santé, une école publique performante, de la main d'oeuvre qualifiée le tout couronné d'une bonne gestion? Vaut t'il mieux vivre dans un pays ou l'on paie jusqu'a 55% de ses revenus et avoir un enseignement dont le classement Pisa est très bas, des routes en mauvais état ou vivre ou l'impôt est à 10% ou l'enseignement est très bon et les routes superbes?

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs