Accueil Société

L’art de sonner la trompe, un patrimoine de l’Unesco peu connu

Fin 2020, l’Unesco a consacré comme patrimoine culturel immatériel l’art des sonneurs de trompe, tant en Belgique qu’en Italie, au Luxembourg et en France, où les sonneurs sont les plus nombreux. Chez nous, une bonne quinzaine de groupes s’adonnent à cette pratique musicale complexe.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 5 min

C’est un instrument qui ne passe pas inaperçu, tant pour sa jolie forme galbée que pour les intonations qu’il distille et que l’on entend de très loin. La trompe est un instrument complexe à jouer, ou plutôt à sonner, car elle n’est dotée d’aucun piston. Pour savoir en sortir des sons et même des musiques agréables, il faut savoir jouer avec ses lèvres et leur écartement, bien positionner sa langue, dompter sa respiration et sa pression abdominale pour créer une colonne d’air permettant d’assurer une pression continue.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs