Accueil Société

Coronavirus: le vaccin AstraZeneca pourrait être administré aux plus de 55 ans après nouvelle analyse

Ces données devraient être disponibles « dans les semaines qui viennent et pourraient faire réévaluer la position de la Belgique », selon Yves Van Laethem.

Temps de lecture: 2 min

La Belgique pourrait revoir sa décision de ne pas administrer le vaccin AstraZeneca aux personnes de plus de 55 ans une fois que davantage de données seront disponibles au sujet de l’efficacité du produit auprès de ce groupe d’âge, a indiqué vendredi l’infectiologue Yves Van Laethem lors de la conférence de presse de l’Institut de santé publique Sciensano et du Centre de crise.

« Nous attendons des données supplémentaires, notamment d’une large étude qui se termine aux États-Unis. Un tiers de la population de l’étude a plus de 65 ans. Mais aussi des données du terrain de la vaccination en Grande-Bretagne, où on vaccine massivement avec le vaccin Astrazeneca, y compris dans les maisons de repos », a précisé l’infectiologue. Ces données devraient être disponibles « dans les semaines qui viennent et pourraient faire réévaluer la position de la Belgique », a-t-il ajouté.

Plusieurs pays ont en effet décidé de ne pas administrer le vaccin au-delà d’un certain âge. « Cela ne veut pas dire que, chez ces tranches d’âge, le vaccin ne fonctionne pas ou pose problème. Mais simplement que les données sont extrêmement limitées ou parfois totalement absentes pour les tranches en question », a rappelé M. Van Laethem.

Avec un intervalle de douze semaines entre les deux injections, que la Belgique a choisi d’adopter, « l’efficacité est de 82 % sur les formes légères à modérées de la pathologie. Si on considère les formes graves, on a une protection 100 %. Ce sont d’excellents résultats, pour les groupes pour lesquels nous avons des données », a-t-il encore ajouté.

Et les campagnes de vaccination visent bien à prévenir des formes les plus sévères de la maladie, a-t-il martelé. « Pour cela, tous les vaccins en Belgique montrent une protection adéquate et peuvent être administrés en toute sécurité. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par BONNEFOY FREDERIC, vendredi 19 février 2021, 20:50

    L'article ou le propos de M. Van Laethem présente un décalage avec les réalités du terrain. Mon épouse (56 ans) a reçu aujourd'hui même une première dose du vaccin AstraZeneca. La vaccination a eu lieu au centre de vaccination du Heysel.

  • Posté par codejon jose, vendredi 19 février 2021, 18:02

    Comment encore croire dans ces études qui se contredisent touts les quinze jours . Dans une ou deux semaines on va encore voir apparaitre une autre étude avec des résultats encore différents . Apres on s'étonne qu'une partie de la population ne veuille pas se vacciner .

  • Posté par Raspe Eric, vendredi 19 février 2021, 19:57

    Informez-vous correctement (en lisant les articles totalement pas seulement leurs titres). Vous y auriez appris que la première étude d'AstraZeneca était mal foutue parce que l'effectif des plus de 65 ans y était trop petit pour permettre des décisions statistiques robustes. C'est vrai que le comportement d'AstraZeneca ne plaide pas en faveur du préjugé de l'efficacité présumée du privé.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 19 février 2021, 19:06

    Les études successives ne se "contredisent" pas. Elles se complètent les unes les autres plutôt. Avec des résultats qui s'affinent de plus en plus. Et concernant le vaccin d'Oxford/AstraZeneca, les résultats de l'importante étude de phase III en cours de finalisation aux USA, et les "observations pratiques" résultant de la campagne de vaccination britannique seront très intéressants à obtenir et à examiner.

  • Posté par G Jean Luc, vendredi 19 février 2021, 14:57

    A la vitesse où on ne reçoit pas du Astra Zeneca et du Moderna, ça risque de ne rien changer

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko