Accueil Belgique

«Si l’on veut stabiliser le pays, on a besoin d’un accord entre N-VA et PS en 2024»

Pour le leader de la N-VA, seul un accord avec le PS peut « stabiliser le pays durablement ». En attendant, il réaffirme son hostilité à tout cordon sanitaire « face au Belang comme au PTB ». Et suit la ligne tracée par Bart De Wever, « pour un grand parti au centre-droit »…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Vous briguiez la vice-présidence de la N-VA, vous n’avez pas été élu – par les mandataires du parti –, quel était le sens de votre candidature ?

Nous connaissons une période difficile, il faut l’avouer. Nous devons être forts dans tous les domaines, économique, social, écologique, nous avons des personnalités de pointe pour cela, et je veux redéployer le parti le plus largement sur tous ces thèmes pour le booster. Avec, aussi, l’importance de la souveraineté, de l’identité, de l’immigration.

Vous parlez d’une « période difficile » pour la N-VA. A quels égards ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs