Accueil Belgique Politique

Theo Francken: «Bruxelles veut-elle toujours être la capitale de la Belgique et de la Flandre?»

Theo Francken est de retour. Sur l’institutionnel : ce sera le modèle confédéral, la Flandre ne compte pas abandonner Bruxelles, il interpelle les régionalistes wallons et bruxellois. Sur la crise Covid : non à la loi Pandémie et la priorité au gouvernement, toutes les mesures doivent passer par le Parlement.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Recalé dans sa tentative de se hisser à la vice-présidence de la N-VA, Theo Francken vise le congrès idéologique du parti en 2022 ou 2023, et reste fidèle sans faille à Bart De Wever, leader, qui trace la ligne. Gageons que l’ancien secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration sera de bon conseil et se fera entendre. Il a les idées claires. Et secoue ici le cocotier institutionnel.

La ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden (CD&V), a parlé d’un schéma à deux grandes entités, Flandre et Wallonie, deux autres en retrait, Bruxelles et germanophones. Réaction ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

50 Commentaires

  • Posté par Coets Jean-jacques, dimanche 21 février 2021, 17:59

    M. Francken entretient volontairement et pernicieusement la confusion. Au départ, le débat porte sur les Régions et Communautés qui constituent la Belgique. Or, la Région de Bruxelles-capitale n'est la capitale de personne et certainement pas de la Région flamande. En effet, l'intégralité des compétences de la Région flamande a été absorbée par la ... Communauté flamande qui siège à Bruxelles.... ville ! Bruxelles-ville est la capitale de la Belgique, de la Communauté française de Belgique et de la Communauté flamande. Il s'agit donc bien de la ville de Bruxelles et non de la Région. Il n'y a donc aucun marchandage à négocier ou débattre et M. Francken entretient volontairement le malentendu. On pourra également souligner que Bruxelles, ville ou région, n'a jamais demandé à devenir capitale des deux communautés mais qu'il s'agit d'un geste symbolique d'union entre les deux grandes entités linguistiques du pays. Ceci ayant été décidé au niveau du parlement fédéral sans avoir jamais demandé l'avis des Bruxellois de la ville, mais cela demeure une tradition dans notre beau pays.

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, samedi 20 février 2021, 22:43

    Pour moi, les flamands ont tout faux ! On ne désigne pas SA capitale dans une autre région que la sienne. Ils ont décidé cela avant que Bruxelles ne devienne une région à part entière, après, ils auraient dû "déménager".

  • Posté par CLAUDINE SOHIER -STUAERT , samedi 20 février 2021, 20:45

    Il y a à Bruxelles environ 10% de Flamands. Bruxelles doit-elle être la capitale de la Flandre ? Imaginons Paris, avec 10% de Francophones, serait-elle vraiment la capitale de la France ???

  • Posté par Poullet Albert, samedi 20 février 2021, 19:49

    Bruxelles est francophone aujourd'hui très largement !, dans le passé, on y parlé plusieurs langues dont le flamand hytois, un patois régional mais aussi le français et l'espagnol, le latin....L'histoire de Bruxelles vient de l'histoire des familles lignagère qui étaient 7 familles d'origine et dont les descendant sont à 99 % des Bruxellois Francophones !

  • Posté par Dominique Roussel, lundi 22 février 2021, 13:44

    Thiois pas hytois ;-)

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs