Accueil Monde Europe

Rappeur incarcéré en Espagne: nouvelle nuit d’affrontements, quatre arrestations (photos)

Il s’agit de la quatrième nuit consécutive de manifestations en réaction à l’incarcération de Pablo Hasel, 32 ans, condamné à neuf mois de prison pour des tweets dans lesquels il insultait la monarchie et la police, ainsi que pour apologie du terrorisme.

Temps de lecture: 2 min

Quatre personnes ont été arrêtées en Catalogne, au cours d’une nouvelle nuit d’affrontements entre manifestants et policiers à la suite de l’incarcération mardi du rappeur espagnol Pablo Hasél, a annoncé samedi la police.

Deux personnes ont été arrêtées à Barcelone et deux autres à Gérone, en Catalogne, tandis que huit policiers ont été blessés dans les affrontements, a précisé la police. Six personnes ont été légèrement blessées, a-t-on indiqué par ailleurs de source médicale.

Il s’agissait de la quatrième nuit consécutive de manifestations en réaction à l’incarcération de Pablo Hasel, 32 ans, condamné à neuf mois de prison pour des tweets dans lesquels il insultait la monarchie et la police, ainsi que pour apologie du terrorisme.

Quelque 2.000 manifestants se sont rassemblés dans la soirée à Barcelone où des heurts n’ont pas tardé à éclater. Des manifestants encagoulés ont lancé des pierres, des bouteilles et des pétards sur la police et mis le feu à des barricades érigées avec des poubelles et des chaises de restaurants. Au moins un restaurant a été incendié tandis que des banques et des commerces ont été vandalisés, selon la police. Des commerces ont également été pillés.

De nouvelles manifestations sont attendues samedi, avec des rassemblements prévus à Barcelone, Madrid, Pampelune (nord), Logrono (nord) et Majorque.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Albin S. Carré, samedi 20 février 2021, 17:49

    Prétendre que la monarchie espagnole est corrompue ne saurait être considéré comme une insulte puisqu'il est avéré qu'elle l'est vraiment. Le cancer de l'extrême-droite n'a jamais guéri en Espagne, la monarchie, les grands propriétaires terriens, une bonne partie de l'appareil d'état, tel la justice et l'intérieur, restent aux mains de ces familles d'extrême-droite et chacun sait que dans la police, les amateurs d'"ordre dur" pour les autres sont légion. Par contre, le virage démocratique de façade a rapporté des milliards grâce à la manne UE.

  • Posté par Chalet Alain, samedi 20 février 2021, 16:07

    Perso, je ferai la révolution quand on m'aura présenté en détail le nouveau système qu'on veut mettre en place, si on en a étudié en profondeur les effets et s'il en ressort clairement qu'il est vraiment meilleur que l'actuel. Mais pas pour des niaiseries apparemment séduisantes imaginées par des idéalistes ou "progressistes" à courte vue, genre nouveau communisme, dont toutes les expériences ont conduit à un lamentable échec et à une misère généralisée, avec en général une (vraie) dictature.

  • Posté par Zsábor Émile, samedi 20 février 2021, 15:33

    Le premier ministre espagnol dit : "en démocratie, la violence est intolérable". Qu'il l'applique à sa police ! ( Une manifestante éborgnée par un tir de la police.)... Le problème est que dans nos démocraties "Cause toujours", manifester pacifiquement ne sert plus à rien. Pour que les politiques (ou la presse) réagissent, il faut des troubles. Aucune révolution ne s'est faite pacifiquement !

  • Posté par Zsábor Émile, dimanche 21 février 2021, 0:46

    Chalet Alain, évitez d'employer des mots dont vous ignorez le sens. Je ne vois absolument pas ce que mon propos a de populiste. Le populisme est une position politique qui rejette les corps politiques intermediaires et se fie uniquement au pouvoir fort de l'Élu du Peuple. Moi, je m'oppose au pouvoir fort, que vous aimez tant vu vos nombreuses interventions pinochettistes.

  • Posté par Chalet Alain, samedi 20 février 2021, 15:58

    Donc quand il y des troubles violents, la police ne devrait rien faire? Zsábor Émile, vous confondez cause et effet, phénomène courant chez les populistes.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs