400 employeurs de l'horeca invités à réclamer à leur personnel des primes payées deux fois

"Lors du paiement des primes de fin d'année dans le secteur, le Fonds agit en tant que tiers payant. Cela signifie que le Fonds ne calcule pas lui-même les primes. C'est le rôle des employeurs. Comme il s'agit d'une question complexe, ils font souvent appel à un partenaire externe tel qu'un secrétariat social ou un autre prestataire de services. Ceux-ci effectuent ensuite ces calculs et les transmettent au Fonds", explique dans un communiqué le Fonds Horeca.

"Malheureusement, nous avons appris que l'un de ces partenaires avait un problème de logiciel. En raison de ce problème, des informations incorrectes ont été transmises au Fonds. Le Fonds a donc effectué des paiements de primes qui ont dû être corrigées. En conséquence, environ 400 employeurs - le secteur compte environ 30.000 employeurs au total - ont maintenant reçu un courrier du Fonds pour récupérer la prime qui a été payée deux fois", poursuit-il.

Le Fonds Horeca se dit "évidemment très ennuyé" par cette situation et dit comprendre "les difficultés auxquelles les employeurs sont confrontés en ce moment", alors que "leurs réserves s'épuisent en raison de la crise du coronavirus". "Malheureusement, d'un point de vue juridique, il n'y a pas d'autre option. Il va sans dire que le Fonds fera preuve de la souplesse nécessaire pour traiter ce dossier. Les employeurs concernés peuvent bien entendu contacter le Fonds pour discuter de leur dossier. Nous sommes prêts à les aider", conclut le Fonds Horeca.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous