Accueil

Le futur incertain de Génération identitaire

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Et moi, vous allez me dissoudre ? » La question s’étalait sur toutes les banderoles brandies par les militants lors de la manifestation parisienne en réaction à l’annonce de dissolution du groupuscule d’extrême droite par le ministère de l’Intérieur français. La mesure, réclamée de longue date par plusieurs associations, a été dénoncée par le Rassemblement national, qui se tient tout de même à bonne distance des identitaires en vue de la présidentielle de 2022 : samedi, aucun cadre du parti n’avait fait le déplacement pour soutenir le groupuscule.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs