Accueil Sports Football Football belge

Football Leaks: le transfert d’Adrien Trebel à Anderlecht, jackpot à tous les étages

Mogi Bayat demandait parfois plusieurs commissions pour un seul transfert. L’exemple le plus parlant est sans doute le transfert de Trebel du Standard à Anderlecht en janvier 2017.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 9 min

Dans le football belge, l’été 2016 aura surtout marqué le début de l’aventure Roberto Martinez à la tête de la sélection nationale. Mais en coulisses, il aura posé les jalons d’un des derniers deals entre frères ennemis, le Standard et Anderlecht.

Après l’arrivée chahutée de Steven Defour dans la capitale en août 2014, il n’était pas bon d’imaginer le passage d’un club à l’autre. Pourtant, cet été-là, les coulisses bruissaient des rumeurs de transfert. Le capitaine du Standard, Adrien Trebel, avait des envies d’ailleurs et avait mandaté son agent officiel, Nicolas Onissé, celui qui l’avait fait venir de Nantes au Standard en juillet 2014, pour lui trouver des cieux plus rémunérateurs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Debrabander Jean, lundi 22 février 2021, 13:58

    Plus que temps de mettre de l'ordre dans ce monde, pas seulement dans la mafia des managers. Quelques exemples : des gens meurent de froid en hiver et ces petits messieurs veulent des terrains chauffés et bâchés; regardez les équipes : on en est revenu à la traite des Noirs; les joueurs de l'équipe nationale ne paient pas leurs impôts en Belgique etc. etc. Du balai !

  • Posté par Lambert André, lundi 22 février 2021, 16:28

    Vous avez parfaitement raison. Et dire qu'il y a encore autant de "petits" supporters qui se serrent la ceinture pour se payer un abonnement pour pouvoir aller voir ces footeux, véritables vautours de la finance. Et dire aussi, qu'il a encore autant de ploucs qui trouvent tout-à-fait normal les sommes astronomiques que ces "inciviques???" engrangent pour aller aussitôt les placer "légalement ???" dans des paradis fiscaux, tels que chez nos voisins luxembourgeois. Il faut absolument cesser de subsidier ou aider de quelque manière que ce soit ces clubs et sportifs professionnels qui ne sont tout simplement que des machines à faire du fric !!!

  • Posté par Albin S. Carré, lundi 22 février 2021, 13:24

    Alors que dans le même temps ce monde mafieux du football réclame des investissements publics pour construire des infrastructures à la mesure de leur voracité, abject et inacceptable!

  • Posté par Steens Frédéric, lundi 22 février 2021, 11:27

    Hah oui exact M. Vigneron, M. M.Bayat a une passion, celle de collectionner les boîtes vides de montres de luxe. Ceci de la bouche même et sans rire de son avocat devant la presse. Le plus sidérant fut de devoir constater l'absence totale de commentaires de cette même presse face à cet argument pour le moins mensonger et surtout terriblement humiliant pour la Justice.

  • Posté par Vigneron Gérard, lundi 22 février 2021, 8:47

    Et une boite vide d'une montre de gde valeur comme bonus !!

Aussi en Football belge

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs