Une enquête ouverte après l’apparition de Dries Van Langenhove à la manifestation de Génération identitaire

Une enquête ouverte après l’apparition de Dries Van Langenhove à la manifestation de Génération identitaire
Belga

Le parquet de Hal-Vilvorde a annoncé dimanche l’ouverture d’une enquête au lendemain de la participation du député Dries Van Langenhove à une manifestation à Paris.

Le député, élu sur une liste Vlaams Belang, a fait fi de l’interdiction des voyages non-essentiels vers l’étranger pour se rendre à Paris samedi et participer à une manifestation contre la possible dissolution du mouvement d’extrême droite « Génération identitaire ». Contacté samedi soir par l’agence Belga, Dries Van Langenhove avait justifié son déplacement, arguant avoir « en tant que député, une série de devoirs à remplir ».

Van Langenhove est visible sur des photos de la manifestation à Paris, aux côtés d’autres manifestants, avec un pull portant le logo de l’organisation « Schild &Vrienden ». Dimanche, le principal intéressé a indiqué dans le cadre du JT de VTM qu’il se plaçait en quarantaine « pour rassurer ceux qui s’inquiètent ».

La ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden (CD&V), a estimé pour sa part que la participation à une manifestation à l’étranger, comme l’a fait Dries Van Langenhove samedi à Paris, n’est pas à proprement parler un motif « essentiel » qui justifierait de voyager malgré l’interdiction des déplacements de loisirs. En outre, en tant qu’élu, le jeune homme a une fonction d’exemple, a réagi la ministre via sa porte-parole.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous