Accueil Monde

Algérie: le régime fait un geste d’ouverture à la veille d’une date très sensible

Des dizaines de détenus d’opinion ont été libérés à l’approche du deuxième anniversaire du Hirak. Le président Abdelmajid Tebboune a aussi annoncé la dissolution du parlement et la tenue de législatives anticipées.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Des dizaines de dé́tenus d’opinion ont été libérés en Algérie depuis vendredi, à la suite de décisions annoncées par le président Abdelmajid Tebboune. Selon le ministère de la Justice, 33 détenus ont ainsi été libérés vendredi alors que les procédures se poursuivent pour d'autres. Samedi, des activistes ont affirmé qu’au moins 15 autres prisonniers d’opinion sont également sortis de prison.

Ces libérations interviennent à quelques jours du deuxième anniversaire du mouvement populaire appelé « Hirak », entamé le 22 février 2019 et qui s’est poursuivi jusqu’à ce que la pandémie y mette fin en mars 2020. Les manifestations hebdomadaires avaient déchu l’ancien président Abdelaziz Bouteflika. Son successeur a également annoncé dans un discours à la nation, jeudi, la dissolution du parlement et l’organisation de législatives anticipées. Un remaniement ministériel a également été annoncé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs