Accueil Opinions Cartes blanches

«La bruxellisation fait partie de notre patrimoine»

Dans une carte blanche, Laurent Uyttersprot explique pourquoi il souhaite qu’un immeuble bruxellois emblématique soit protégé

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

J’habite la Résidence Lemonnier, cet immeuble bleu des années 60 qui surplombe la station de prémétro Lemonnier, à la limite du Pentagone de la Ville de Bruxelles. Bien que parfois qualifiée d’horreur à détruire, de squat, ou honte architecturale, je défends l’idée que la Résidence Lemonnier doit être protégée en tant qu’exemple phare de la « bruxellisation ». Ensemble avec les copropriétaires de la Résidence, nous avons d’ailleurs officiellement demandé à ce que notre immeuble soit protégé en tant que patrimoine de la Région de Bruxelles-Capitale.

Pour quelles raisons demander le classement de la façade la Résidence Lemonnier ? Et pourquoi faire cette demande maintenant ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Eric Gillot, lundi 22 février 2021, 17:43

    Ce bâtiment n'est pas moche, je sais qu'un morceau de façade s'est écroulé, on m'a décrit l'ascenseur en rade, les couloirs sombres, bien soit, mais ce sont de beaux volumes, une rénovation s'impose, tout ce qu'a construit Bruxelles au tournant des 30 glorieuses n'est pas à jeter, loin de là. En France, on redécouvre les immeubles des années 60-70 souvent plus conviviaux que leurs descendants actuels.

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs