D1A: l’Antwerp n’a pas trouvé la faille dans la défense de Saint-Trond (0-0, vidéos)

@News
@News

Tenu en échec par Saint-Trond (0-0), l’Antwerp a partiellement profité des pertes de points de Genk, Ostende et Anderlecht pour consolider sa deuxième place au classement général de la Jupiler Pro League après son match de la 27e journée. Les Anversois comptent 48 points, soit 12 de retard sur le Club de Bruges (qui a deux matches de retard) et 5 d’avance sur Genk (3e).

Après le duel en Europa League contre les Rangers, Frank Vercauteren a apporté quelques changements à son équipe : Aurelio Buta, Frank Boya et Felipe Avenatti ont fait place à Birger Verstraete, Jérémy Gélin et Didier Lamkel Zé. Revenus de blessure, Faris Haroun et Dieumerci Mbokani ont débuté sur le banc. Par contre, Peter Maes a reconduit le onze battu à domicile par Zulte Waregem (1-2).

L’Antwerp a joué avec trois défenseurs centraux Abdoulaye Seck, Gélin et Maxime Le Marchand avec Jordan Lukaku chargé de ratisser le flanc gauche et Ritchie De Laet le droit. La première chance a été pour l’Antwerp avec Martin Hongla, qui a trouvé Lamkel Zé derrière la défense trudonnaire mais le Camerounais a tiré sur les poings de Daniel Schmidt (5e). Comme il n’y avait pas beaucoup de spectacle, Yuma Suzuki a cherché à provoquer un penalty en se faufilant entre deux défenseurs adverses. L’arbitre n’est pas tombé dans le panneau mais n’a pas sanctionné la simulation du Japonais (11e).

Les Anversois ont alors pris l’initiative et se sont mis à faire circuler le ballon autour de la surface adverse où les Canaris ont fait bloc devant Schmidt, qui n’a eu qu’un faible tir de Seck à bloquer (17e). Cette modeste première période a été marquée par la sortie sur blessure d’Alireza Beiranvand, qui avait gardé sa place malgré sa mauvaise prestation jeudi, et la montée au jeu d’Ortwin De Wolf (35e).

S’il n’y a pas eu de changements à la mi-temps, il n’y en a pas eu non plus au niveau du jeu. La première véritable occasion a été pour Suzuki. Le Japonais, qui a bien anticipé au premier poteau sur un coup franc de Christian Brüls, a expédié au-dessus (66e). L’Antwerp a réagi promptement par l’ex-Trudonnaire Pieter Gerkens dont le coup de tête est passé à côté (67e). Dans la foulée, Vercauteren a effectué un double changement, lançant Mbokani à la place de Lior Rafaelov (71e).

L’Antwerp s’est alors montré de plus en plus déterminé. Il y a eu des phases dangereuses notamment celle entamée par Lukaku et relayée par Lamkel Zé et Koji Miyoshi (78e) mais l’Antwerp n’a pas cadré un tir en seconde période (3 en première) et Saint-Trond aucun en 90 minutes.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous