Annelies Verlinden appelle à la «prudence» face aux appels au déconfinement

Annelies Verlinden appelle à la «prudence» face aux appels au déconfinement

La ministre de l'Intérieur, Annelies Verlinden, continue de plaider pour la « prudence » à l'approche du Comité de concertation de vendredi. Selon le ministre du CD&V, la situation est encore « incertaine ». Si l'on veut relâcher les mesures, ce sont les jeunes et les étudiants qui doivent être les premiers à en bénéficier, a-t-elle annoncé ce lundi matin sur l’émission matinale de Radio 1, selon Belga.

Vendredi, le Comité de concertation discutera des chiffres de la pandémie dans notre pays et des mesures prises pour la contrôler. Dans la perspective de cette réunion, de plus en plus de voix s'élèvent pour demander un assouplissement de certaines mesures.

Mais ce dimanche, le ministre de la santé publique Frank Vandenbroucke (SP.A) a déjà freiné les annonces. La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) qualifie elle aussi la situation « d'incertaine ». Elle appelle donc à la prudence : « Cela devrait être le principe directeur dans les jours et les semaines à venir. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous