Accueil Économie

Galant: forte en gueule, faible en valeur ajoutée

Après dix-huit mois au gouvernement, le bilan de la ministre MR de la Mobilité reste relativement maigre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 6 min

P ffffiou ! Jacqueline, elle n’a hérité que de dossiers casse-gueule. » Ce commentaire d’une parlementaire MR au lendemain de la composition du gouvernement Michel présageait du parcours chaotique prévisible de la nouvelle ministre de la Mobilité. Un an, six mois et quelques jours plus tard, l’actualité souligne à nouveau la justesse de la prévision. Le survol de Bruxelles et l’héritage Wathelet, la réduction des moyens à la SNCB, le déficit structurel de Belgocontrol et l’absence criante de politique coordonnée de mobilité… Le gouvernement savait le chemin pavé de difficulté. Parlementaire aguerrie, Jacqueline Galant aussi. On lui a proposé, elle a dit oui.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs