Accueil Opinions Cartes blanches

UE-Iran: vers un dialogue constructif

Une délégation de commissaires européens se rendra en Iran (*) le 16 avril, afin de dynamiser les relations UE-Iran à la suite de la mise en œuvre du plan d’action global conjoint relatif au programme nucléaire iranien.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

L’Iran a un rôle essentiel à jouer dans la création d’une architecture régionale et internationale davantage tournée vers la coopération. Acteur incontournable au Moyen-Orient et en Asie, l’Iran se doit de coopérer dans un esprit constructif sur tous les dossiers régionaux et internationaux. Et l’Union européenne a tout intérêt à favoriser cette coopération. Pendant trop longtemps, les relations avec l’Iran ont été en grande partie définies par les préoccupations concernant son programme nucléaire, au détriment de l’Iran et du nôtre. Ma visite à Téhéran le 16 avril, avec sept commissaires responsables de domaines aussi variés que l’énergie, les transports, l’industrie, l’éducation, l’environnement, l’aide humanitaire et la gestion des crises, montre que nous sommes en train de franchir un cap. Et les États membres de l’UE sont tous déterminés à écrire un nouveau chapitre des relations avec l’Iran.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs