RDC: le gouvernement congolais promet de découvrir qui sont les auteurs de l’attaque contre l’ambassadeur d’Italie

RDC: le gouvernement congolais promet de découvrir qui sont les auteurs de l’attaque contre l’ambassadeur d’Italie

Le gouvernement congolais s’est engagé lundi à tout mettre en œuvre pour découvrir qui est à la base de la mort de l’ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo (RDC), Luca Attanasio, et de deux autres personnes tuées dans la matinée lors d’une attaque dans la province du Nord-Kivu, dans l’est instable du pays.

« Je promets au gouvernement Italien que le gouvernement de mon pays mettra tout en œuvre pour découvrir qui est à la base de cet ignoble meurtre », a affirmé la ministre congolaise des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, citée par des médias locaux.

« C’est avec peine et beaucoup de tristesse que nous venons d’apprendre le décès du jeune ambassadeur italien en RDC » lors d’une attaque d’un convoi du Programme alimentaire mondial (PAM) au nord de Goma, le chef-lieu du Nord-Kivu.

« Nous sommes d’autant plus peinés qu’il y a à peine une semaine qu’il était ici pour nous inviter à participer au G20 en Italie l’été prochain. Je présente des condoléances non seulement en mon nom propre, mais aussi au nom du gouvernement de mon pays au gouvernement d’Italie pour cette immense perte », a ajouté la cheffe de la diplomatie congolaise.

Cette embuscade a coûté la vie à l’ambassadeur Attanasio, 43 ans, décédé des suites de ses blessures par balles, à un carabinier (gendarme) italien Vittorio Iacovacci et à leur chauffeur.

Le ministère de l’Intérieur accuse le FDLR

Le ministère congolais de l’Intérieur a accusé lundi les rebelles hutus rwandais du FDLR d’être à l’origine de l’attaque qui a coûté la vie à l’ambassadeur d’Italie à Kinshasa et à deux autres personnes dans l’est de la République démocratique du Congo.

« Un convoi du Programme alimentaire mondial (PAM) a été victime (lundi) d’une attaque armée des éléments des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) » dans la province du Nord-Kivu, écrit le ministère dans un communiqué.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous