Accueil Sciences et santé

Coronavirus: selon une étude, une dose du vaccin Pfizer réduit les risques d’hospitalisation ou de décès de 75%

Il s’agit d’une étude concernant les plus de 80 ans.

Temps de lecture: 2 min

Une dose du vaccin Pfizer/BioNTech réduit de 75 % les risques d’hospitalisation ou de décès des personnes âgées de plus de 80 ans, ressort-il lundi des données du service de santé britannique Public Health England (PHE).

Il a également été constaté qu’une dose de vaccin réduit le risque d’infection chez les personnes de plus de 80 ans de 57 % 28 jours après l’injection. Ce chiffre passe à 88 % après l’administration d’une deuxième dose.

« C’est la preuve que le vaccin de Pfizer et de BioNTech empêche l’infection des gens tout en protégeant contre l’hospitalisation et les décès », s’est réjoui le docteur Mary Ramsay de PHE.

L’étude a été menée grâce à la collecte des données de plus de 12.000 seniors âgés de plus de 80 ans.

Le service de santé britannique surveille également l’efficacité du vaccin AstraZeneca, des données attendues par plusieurs pays impatients d’étendre aux personnes âgées de plus de 55 ans les conseils d’utilisation du vaccin de la société pharmaceutique suédo-britannique.

Celui-ci offre un « bon niveau » de protection, selon les données préliminaires. Aucune information n’a cependant été communiquée au sujet de la publication des résultats définitifs.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs