Accueil Belgique Politique

Hedebouw-Goblet, duo rouge inédit pour rendre la norme salariale indicative

Marc Goblet (PS) et Raoul Hedebouw (PTB) signent une proposition de loi pour sortir les négociations salariales du carcan de la loi de 1996. Ils se font le relais de la revendication syndicale. Le député socialiste s’avance sans l’accord de son groupe…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Ils partagent des valeurs communes, mais on ne les imaginait pas travailler ensemble… Raoul Hedebouw (PTB, opposition), député fédéral, et Marc Goblet (PS, majorité), député fédéral lui aussi, ancien président de la FGTB, déposent ce mercredi une proposition de loi conjointe. Celle-ci vise, excusez du peu, à réformer la loi sur la formation des salaires (loi de 1996) afin de rendre la norme salariale indicative et plus contraignante. Cette revendication est portée par le front commun syndical (lire par ailleurs), qui juge la marge de négociation, plafonnée à 0,4 % par le Conseil Central de l’Economie, trop étroite au vu de la réalité économique de certains secteurs.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Marlier Jacques, jeudi 25 février 2021, 12:53

    La FGTB m'énerve souvent par sa tendance actuelle à un gauchissement exagéré... MAIS je reconnais trouver, moi aussi, que les revenus consentis aux actionnaires sont bien trop protégés par rapport à ceux dévolus aux salariés. Autre sujet d'énervement personnel vis-à-vis de la FGTB: son refus de même simplement "discuter" de l'allocation universelle. Ce refus me paraît relever d'une volonté honteuse et corporatiste de favoriser les travailleurs qui ont la chance d'avoir un emploi par rapport aux personnes précarisées... MAIS, avec Marc Goblet, la rigidité actuelle du cadre fixé aux négociations salariales me semble, à moi aussi, être devenue excessive.

  • Posté par Goossens Jean-marie, mercredi 24 février 2021, 13:54

    Une seule question au PTB et à ses supporters : le communisme donne-t-il le droit de s'exprimer à la population? La réponse est non.Voyez ce qui s'est passé en URSS et maintenant en Russie : on baîllonne les opposants . Dites-moi en quoi le PTB est démocratique puisqu'il veut appliquer, chez nous, les diktats des dirigeants.

  • Posté par Schleich Bernard, mercredi 24 février 2021, 12:24

    C'est très bien que les convictions de certains membres du Ps (s en minuscule car ce parti n'a plus rien de "socialisme") prennent le dessus sur les oukases du système socialisme. Le PTB a peut-être facile car il est dans l'opposition. Mais il ne faut pas lui enlever le mérite d'agir et de poser les bonnes questions contrairement aux élus des autres partis qui ne font qu'obéir aux directives de leur parti. Mais réfléchissez donc, quand voyez-vous un membre du PS ou un CDH ou encore un écolo ou un MR s'exprimer librement sans langue de bois sur des sujets qui préoccupent les citoyens ? Jamais, car ils ont bien trop peur d'être éjectés du parti. Ils parlent d'une seule voix, celle de celui qui commande et qui les oblige à se taire, un peu comme du temps de Staline !

  • Posté par Dagnelie Raphaël, mercredi 24 février 2021, 11:51

    Les médias sont les premiers à critiquer les propos du MR. Au sujet des autres partis notamment de la gauche, aucune réaction. Certains politiciens surtout de gauche croient que la Belgique est une île qui n'a de comptes à rendre aux autres.

  • Posté par Gerrekens Jean, mercredi 24 février 2021, 8:53

    Cette proposition est une bonne idée qui devrait bénéficier aux travailleurs. Tout qui affirme représenter l'ensemble de la population ne peut pas être contre. Changer la loi donne un nouveau cadre aux négociations, mais celles-ci restent bien entendu nécessaires. Je ne comprends pas pourquoi on traite ici à nouveau Hedebouw de "communiste". Est-ce pour le décrédibiliser? Pas très objectif et déplacé dans ce contexte à mon avis.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs