Accueil Économie Entreprises

Liege Airport: Luc Partoune clame le licenciement abusif

L’ex-directeur général de Liege Airport, licencié pour faute grave au début du mois, contre-attaque. Il prépare une action au tribunal du travail et plaide la conformité de ses actes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Il souligne que son licenciement a été diffusé avant même de l’apprendre ou que le conseil d’administration de Liege Airport soit terminé. Il se dit surpris par la violence de l’annonce et le manque d’écoute à l’égard de ses arguments. Il dit n’avoir rien vu venir… Après réflexion, il va entamer une action en justice pour licenciement abusif, voire au pénal.

Luc Partoune, licencié pour faute grave le 9 février de la direction général de l’aéroport liégeois qu’il dirigeait depuis 1994, assure n’avoir toujours pas eu accès au rapport Deloitte sur lequel le CA s’est basé pour le licencier et n’avoir accès aux reproches qui lui sont faits que par ce qu’il a pu en lire dans la presse. Regrettant, au passage, que le fait d’avoir conclu une transaction pénale dans un autre dossier permette à certain de déjà le présenter « comme un présumé coupable », il entend répondre aux reproches publiés à son encontre dans une défense classique, mesurée, certainement encadrée par ses avocats.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Senterre Francoise, jeudi 25 février 2021, 9:35

    Oh pauvre Monsieur, nous allons constituer une cagnotte de survie.

  • Posté par winkler ulrich, mercredi 24 février 2021, 20:05

    Le Ministre Antoine avait dans le passé retiré la carte Visa pou abus ....C'est curieux dans le privé se genre de comportement c'est C4 immédiat ....Bierset est une poubelle sonore et a pu fonctionner pa le simple fait que tout a été oganisé pour que les opérateurs ne soient jamais punis ....Pas d'amendes, pas de sonométres homologués , pas d'études d'incidences , des normes de bruit dilués...Après 20 ans le principal opérateur se casse .....Le désastre écologique et économique sont achevés .....Bien entendu , les profiteurs du système oligarchique font défendre le pseudo bilan positif ....Une ribambelle de consultant, d'affairistes serrent les coudes et allument des cierges ......La saga ne fait que débuter.......

  • Posté par Mente Daniel, mercredi 24 février 2021, 12:19

    Il est fort possible (je dis bien 'possible', pas plus !) que Mr. Partoune ait tiré un peu trop sur la corde pour certaines choses. Mais il semble que ce qui lui est reproché était fait au su et au vu de pas mal de personnes dont les réviseurs et les membres du Conseil. Je suis le premier à m'insurger contre des actes non "compliants", mais que l'on ne vienne pas me dire que ce que l'on trouve aujourd'hui inadéquat était inconnu. On veut se débarrasser de celui qui a fait de l'aéroport de Liège ce qu'il est? Bien ! Mais qu'on le fasse dans les règles. Je suis prêt à parier qu'au final, après des années d'action juridique on ne soit quand même obligé de lui payer son énorme indemnité de dédit. Personnellement, pour celui qui a aidé à la transformation de Liège en un gros aéroport de fret, j'aurais sans doute accepté qu'il ait même 2 voitures. Façon de parler.

  • Posté par bo 19, mercredi 24 février 2021, 14:11

    sérieusement ? il a fait de Liège ce qu'il est devenu ? Comme Moureau pour Nethys --- en fait tous les CEO de Liège sont des cadors ils ne font rien de mal? Bizarre qu'ils n'ont pas une société privée et paient des millions en consultance pour eux ne rien faire si ce n'est aller au resto et s'en mettre plein les poches .... à non pas possible plus facile avec l'argent des autres

  • Posté par Mente Daniel, mercredi 24 février 2021, 12:18

    Il est fort possible (je dis bien 'possible', pas plus !) que Mr. Partoune ait tiré un peu trop sur la corde pour certaines choses. Mais il semble que ce qui lui est reproché était fait au su et au vu de pas mal de personnes dont les réviseurs et les membres du Conseil. Je suis le premier à m'insurger contre des actes non "compliants", mais que l'on ne vienne pas me dire que ce que l'on trouve aujourd'hui inadéquat était inconnu. On veut se débarrasser de celui qui a fait de l'aéroport de Liège ce qu'il est? Bien ! Mais qu'on le fasse dans les règles. Je suis prêt à parier qu'au final, après des années d'action juridique on ne soit quand même obligé de lui payer son énorme indemnité de dédit. Personnellement, pour celui qui a aidé à la transformation de Liège en un gros aéroport de fret, j'aurais sans doute accepté qu'il ait même 2 voitures. Façon de parler.

Plus de commentaires

Aussi en Entreprises

MyQM, des outils pour booster les call centers

L’entreprise tournaisienne lancée en 2016 a développé une plateforme centrée sur la qualité des contacts entre les collaborateurs des call centers et les clients. Un de ses modules intègre les « promesses » de l’intelligence artificielle.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs