Accueil Économie

Frais de consultance douteux chez Nethys: Tintin et la mission fantôme

Nethys a payé 127,5 millions de frais de consultance en trois ans. Plus de 200 consultants gravitaient autour de l’entreprise publique. Le rapport anti-fraude réalisé par Deloitte au sein du groupe liégeois pointe des incohérences dans les factures de 35 prestataires. Que faisait donc Jean-Claude Tintin pour le compte de Nethys, justifiant le paiement durant dix mois d’un montant total avoisinant les 109.000 euros ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’ancien patron de Belgocontrol, Jean-Claude Tintin, a été consultant pour Nethys à deux reprises, entre 2016 et 2019. Une première convention, signée en octobre 2016, a conduit à dix versements de 10.890 euros sur son compte, qui s’échelonnent sur une bonne partie de l’année 2017. A la différence de nombreux autres consultants, il opérait pour Nethys en personne physique. Il s’agit donc de montants incluant la TVA.

Sa mission ? Selon nos informations, elle est brossée de manière très floue dans la convention. Et même si elle est liée à la stratégie de Liege Airport (dont Nethys est actionnaire), on n’y trouve aucune mention, même en termes vagues, relative à l’aéronautique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Mariani Pascal, mercredi 24 février 2021, 20:56

    La fable du "consultant " qui remet ses rapports au siège en mains propres, délicieux!

  • Posté par Debrabander Jean, mercredi 24 février 2021, 19:48

    Silence assourdissant de celui qui disait, il y a dix ans déjà : "J'en ai marre des parvenus. Il n'y a pas de place pour les parvenus au Parti socialiste". Son cœur saigne toujours ...

  • Posté par Pire Bernard, mercredi 24 février 2021, 18:33

    Les mauvaises habitudes ont la vie dure. J'avais cru naïvement que le dossier Agusta et les condamnations de la mafia rouge au pouvoir à Liège avaient conduit à une certaine moralisation. Je n'avais rien compris... et aussi, que penser de cet électorat qui continue de plébisciter les mêmes envers et contre tout ? Il y a matière à enquête psychologique, voire psychiatrique...

  • Posté par Levaux Marie-Noelle, mercredi 24 février 2021, 18:22

    On comprend que les chinois d,Ali Baba sont venus s’installer a Liège pour y rencontrer les quarante voleurs...

  • Posté par Debrabander Jean, mercredi 24 février 2021, 17:42

    Tintin et le trésor de Liège la Rouge ...

Plus de commentaires

Aussi en Économie

Impôts: le covid s’immisce de nouveau dans la déclaration

Vous avez effectué des heures supplémentaires durant la crise sanitaire ? Vous avez reçu un chèque-consommation de votre entreprise ? Une série de mesures temporaires liées au covid se retrouvent dans votre déclaration 2022.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs