Coronavirus: le fédéral a mobilisé un demi-milliard d’euros pour l’achat de vaccins

Centre de vaccination à Brussels Airport.
Centre de vaccination à Brussels Airport. - Photo News

Le gouvernement fédéral a mobilisé un demi-milliard d’euros pour l’achat de divers vaccins contre la Covid-19, a indiqué mercredi Eva De Bleeker (Open Vld) en commission Finances et Budget de la Chambre.

Mme De Bleeker a fait le point en commission sur les différentes provisions corona débloquées en 2020 afin de lutter contre l’épidémie. Quatre enveloppes d’un milliard d’euros avaient été mobilisées l’année dernière en tant que provisions interdépartementales. Ces sommes ont notamment servi à l’achat de matériel médical ou encore au versement des primes de soutien au personnel soignant.

En ce qui concerne les vaccins, la plus grande partie du demi-milliard d’euros déjà dépensé a été imputée à la provision corona de l’année dernière, a précisé Mme De Bleeker.

L’an dernier, 279 millions d’euros ont ainsi été engagés dans la provision corona pour environ 33,5 millions de doses, notamment de Pfizer/Biontech, Moderna, AstraZeneca, Curevac, Johnson & Johnson et Sanofi/GSK.

Entretemps, l’Union européenne a passé des commandes supplémentaires auprès de Pfizer/BioNTech et Moderna, respectivement pour 7,5 et 3,8 millions de doses supplémentaires. « Notre pays a donc commandé un total de 44,8 millions de vaccins. Plus qu’assez pour vacciner notre population », a ajouté la secrétaire d’État.

Afin de garantir un budget suffisant pour payer tous ces vaccins, 245,8 millions d’euros supplémentaires seront engagés dans la provision corona pour 2021, a annoncé la secrétaire d’État. Un total de 525 millions d’euros a donc déjà été engagé pour 2020 et 2021. En principe, les vaccins sont payés à la livraison. « Dès que le montant exact de la facture sera connu, il sera imputé aux crédits de liquidation. Celles-ci s’élèvent à 481,49 millions en 2021 », a-t-elle affirmé.

Pour 2021, la secrétaire d’État a annoncé qu’elle modifiait la méthode de travail. A la place de provisions interdépartementales forfaitaires, les montants accordés pour lutter contre la pandémie ne seront augmentés que sur base des besoins immédiats. L’augmentation de la provision passera toujours par le Parlement, a promis Eva De Bleeker, ajoutant qu’une première modification sera rapidement demandée.

Sur le même sujet
VaccinsUnion Européenne
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous