Accueil Monde Proche-Orient

La torture en Syrie condamnée à Coblence: les leçons d’un verdict

Un premier verdict de la justice allemande contre des Syriens accusés de torture condamne un comparse à une peine de prison. La « complicité de crimes contre l’humanité » a été reconnue, c’est une première mondiale.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Le verdict peut sembler clément. Quatre ans et demi de prison pour « complicité de crimes contre l’humanité ». Cinquante-quatre mois seulement ? En réalité, ce premier jugement rendu par la justice allemande ce 24 février jette les bases d’une jurisprudence importante. A Coblence, deux hommes étaient jugés, et le verdict de ce mercredi ne concerne que le second, un comparse. Il ne risquait que 5 ans et demi au maximum. L’accusé principal, lui, poursuivi pour crimes contre l’humanité pour la mort de 58 personnes et la torture de 4.000 détenus notamment, encourt la prison à perpétuité – mais le verdict ne tombera pas avant de longs mois.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mercredi 24 février 2021, 15:11

    "L'Occident" avec sa fameuse compétence universelle à géométrie variable. Le jour où elle jugera les Bush et consorts qui sont allés déclencher des guerres sur base de mensonges, alors je croirais en cette 'justice'. Comme c'est pas pour demain, ...

  • Posté par Lombard Fernande, mercredi 24 février 2021, 14:41

    "... La complicité de crimes contre l’humanité ... "... La complicité est une chose et la culpabilité en est une autre !... ... Allo Huston ? ici Coblence, nous avons un problème ....

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs