Accueil Belgique Politique

Le Premier et la ministre de l’Intérieur rappellent à l’ordre Nollet: «La loi s’applique à tout le monde»

A deux jours du Comité de concertation, la sortie du coprésident d’Ecolo qui reconnaît ne plus respecter la bulle d’un seul contact a suscité de nombreuses réactions.

Temps de lecture: 3 min

Le porte-parole du Premier ministre Alexander De Croo a réagi aux propos tenus dans la matinée par Jean-Marc Nollet, coprésident d’Ecolo, parti de la majorité fédérale.

« Les règles s’appliquent à tout le monde et elles sont là pour une bonne raison : lutter contre la propagation du virus », a ainsi rappelé mercredi Tom Meulenbergs, dans une réaction envoyée à Belga.

M. Nollet a reconnu sur les ondes de La Première (RTBF) qu’il ne respectait plus depuis quelques semaines la bulle d’une personne en intérieur en vigueur depuis novembre.

« Ce n’est pas toujours facile, mais c’est justement parce que tant de Belges ont fait des efforts ces derniers mois que nous sommes parvenus à éviter une troisième vague dans notre pays », a tenu à rappeler le porte-parole d’Alexander De Croo.

« Respecter les règles en vigueur est le meilleur moyen de garder les chiffres sous contrôle. Les derniers mois l’ont prouvé. Mais bien sûr, c’est difficile. Nous voulons tous retrouver au plus vite notre vie d’avant. C’est la raison pour laquelle le Comité de concertation examinera également vendredi comment donner plus de perspectives dans les semaines et les mois à venir, sans prendre le risque d’une troisième vague. »

Rappel à l’ordre de la ministre de l’Intérieur

« La loi s’applique à tout le monde. Et Monsieur Jean-Marc Nollet devrait, de par sa fonction, donner le bon exemple. Je regrette donc les propos qu’il a tenus dans la presse », a déploré la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V), dans une réaction envoyée à Belga.

« Je comprends que les règles pèsent sur certaines personnes. Ce n’est pas de gaieté de cœur que nous prenons, avec le Comité de concertation, ces décisions », commente Annelies Verlinden. « Nous le faisons car nous n’avons pas d’autre choix. Nous cherchons cependant toujours l’équilibre entre la situation épidémiologique dans notre pays et le bien-être mental des Belges. »

La sortie de Jean-Marc Nollet, coprésident d’un parti siégeant au sein de la majorité fédérale, a suscité de nombreuses réactions, à deux jours d’un nouveau Comité de concertation destiné à actualiser les règles sanitaires pour lutter contre la propagation de la Covid-19.

Le feu aux poudres

L’aveu de M. Nollet a immédiatement suscité une réaction du président du PS Paul Magnette. « Si un président de parti explique publiquement qu’il ne respecte pas les règles du confinement, comment attendre des citoyens qu’ils les respectent ? Les bras m’en tombent », a commenté le socialiste sur Twitter.

« Pas d’hypocrisie », a laconiquement ajouté M. Nollet sur ce même réseau.

Pour le président de DéFI François De Smet, « si les règles sont injustes, il faut les changer ; si elles sont justes, il faut les assumer et donner l’exemple ». Le parti d’opposition reproche à Ecolo de jouer « un pied dedans, un pied dehors » du gouvernement. Il considère que le comportement des partenaires de la Vivaldi « fragilise l’adhésion déjà fragile de la population. »

Côté CDH, Catherione Fonck a répliqué qu’elle appliquait strictement la règle.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

67 Commentaires

  • Posté par Trevisan Lucio, mercredi 24 février 2021, 19:24

    Elle s'applique également à lui, il a la mémoire courte notre premier ministre, a-t-il respecté la bulle +1 lors de la réception du Nouvel-An en 2021 dans un lieu fermé ? Je ne savais qu'il était en couple avec M. Lachaert et Mme De Munk ainsi qu'avec les musiciens, sans compter les personnes qu'on ne voit pas sur le selfie. https://www.lalibre.be/belgique/politique-belge/alexander-de-croo-reagit-apres-le-selfie-polemique-au-niveau-de-l-image-ce-n-est-pas-celle-que-l-on-veut-donner-6008822b7b50a652f7f873af

  • Posté par Debersaques Bart, mercredi 24 février 2021, 19:07

    La législation actuelle concernant en vigueur, respecte t'elle la constitution? Les mesures prises sont-elles - tous - proportionnelles, limitées en temps et ont elles des fondation solides? Je fait confiance et je soutien La Ligue des Droits Humains pour la défense de la constitution, les droits humains et notre vie privé. Veuillez soutenir La Ligue des Droits Humains aussi.

  • Posté par Jean-François Franquin , mercredi 24 février 2021, 19:03

    Le parquet va-t-il ouvrir une enquête comme pour le député d'extrême droite ? Cela devrait être facile puisque l'intéressé est en aveux… Vraiment triste !

  • Posté par Vanhaelen Christine, mercredi 24 février 2021, 18:34

    On peut ne pas aimer Nollet - c’est mon cas - mais sur ce point-là, je l’approuve tout à fait. Cette bulle de 1 personne est une aberration, une absurdité...un fantasme de virologue. Et donner le droit aux forces de l’ordre de débarquer chez vous pour vérifier le respect de cette consigne est un abus de pouvoir. Que l’on interdise les rassemblements dans les lieux confinés (discothèques, grosses soirées privées, etc.), passe encore. Mais pour le reste, c’est tout simplement pas humain. Et ceux qui jouent les vierges effarouchées en réaction aux propos de Nollet sont des hypocrites car cette règle, nous l’avons tous bafouée un jour ou l’autre.

  • Posté par Vanhaelen Christine, mercredi 24 février 2021, 18:34

    On peut ne pas aimer Nollet - c’est mon cas - mais sur ce point-là, je l’approuve tout à fait. Cette bulle de 1 personne est une aberration, une absurdité...un fantasme de virologue. Et donner le droit aux forces de l’ordre de débarquer chez vous pour vérifier le respect de cette consigne est un abus de pouvoir. Que l’on interdise les rassemblements dans les lieux confinés (discothèques, grosses soirées privées, etc.), passe encore. Mais pour le reste, c’est tout simplement pas humain. Et ceux qui jouent les vierges effarouchées en réaction aux propos de Nollet sont des hypocrites car cette règle, nous l’avons tous bafouée un jour ou l’autre.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs