L'automatisation peut réduire le temps de chargement des camions de 45 à 10 minutes

Le projet OptiCharge a été mené en collaboration avec l'UAntwerpen et notamment Atlas Copco Airpower, Barry Callebaut, H.Essers, Ontex, Scania et Volvo.

Le VIL avait pour objectif de rendre plus efficace le chargement et déchargement des camions aussi bien pour le personnel des entrepôts que pour les chauffeurs.

Plusieurs types de solutions existent pour les différents chargements. Les Automated Guided Vehicles sont par exemple des robots qui peuvent se déplacer de manière indépendante, les systèmes "one shot" chargent ou déchargent une charge complète en une seule fois, et les systèmes semi-automatiques reposent encore en partie sur l'interaction humaine. Selon VIL, cette dernière option est particulièrement intéressante pour les marchandises de forme plus complexes.

Un autre exemple a montré que l'automatisation peut réduire le temps de chargement/déchargement. Chez Barry Callebaut, 26 palettes ont été automatiquement déchargées en 10 minutes avec un système automatique sans dommages. Manuellement, le même processus aurait pris 45 minutes.

"Il y a beaucoup de potentiel et ce projet nous a fourni les informations nécessaires pour de futures améliorations dans nos entrepôts", a souligné Jan De Winter de l'entreprise Ontex, qui participait au projet.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous