Accueil Société

Précarité menstruelle: la gratuité des protections dans les écoles est sur la table

Une proposition de résolution cosignée par les partis de la majorité et le PTB a été déposée ce mercredi en séance plénière. Le texte prévoit la mise en œuvre d’un projet pilote de mise à disposition des protections périodiques dans l’enseignement obligatoire et supérieur.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Après la France, c’est au tour de la Fédération Wallonie-Bruxelles de se pencher sur la question de la précarité menstruelle. La majorité au parlement ainsi qu’une partie de l’opposition ont déposé ce mercredi en séance plénière une proposition de résolution. Le texte demande au gouvernement d’étudier l’impact budgétaire de la mise à disposition des protections périodiques dans l’enseignement obligatoire et supérieur, ainsi que le soutien à la mise en œuvre d’un projet pilote dans les établissements scolaires avant la fin de la législature.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Pi Jean-fran, jeudi 25 février 2021, 9:54

    Les écoles n'ont pas attendu les réflexions politiques pour mettre gratuitement à la disposition des élèves, les protections indispensables. Il suffit que l'élève s'adresse à son éducateur-réfèrent pour l'aider dans ses difficultés. .. (quel que soit le domaine d'ailleurs)

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs