Accueil Belgique

Quand l’argent de Thibaut Courtois passe par Malte

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

En août 2018, un mail de Christophe Henrotay est envoyé au manager de Chelsea, Robert Hamblin, avec le père de Thibaut Courtois, Thierry, qui travaille pour l’agent, en copie. Dans ce document, Christophe Henrotay demande à Chelsea de ne plus payer les droits d’image à l’étranger de Thibaut Courtois à la société luxembourgeoise, Global Image SA et cela « à cause de l’enquête de HRMC ». HMRC pour Her Majesty’s Revenue And Customs, à savoir le fisc britannique. Le mail a une haute importance car il y a beaucoup d’argent en jeu : pas moins de 960.000 livres (soit 1,1 million d’euros) de droits d’image pour la saison 2017/2018, une somme en partie due par Chelsea et en partie par l’équipementier américain Nike.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs