Accueil Économie Consommation

L’hébergement touristique a bu la tasse en 2020

Le secteur touristique, en Belgique ou vers l’étranger, réclame des perspectives pour se reconstruire alors que la Belgique a perdu la moitié de ses nuitées en 2020.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Le ciel bleu et la douceur des températures de ces derniers jours ravivent à coup sûr les rêves de vacances de nombreux Belges, bloqués à domicile depuis des mois. Entre ces vacances de rêves et la réalité, fatalement, il y a de la marge. Celles de Carnaval étant terminées, celles de Pâques/Printemps (4 avril) se profilent déjà, avec toujours autant d’inconnues dans les possibilités de voyager, en Belgique et à l’étranger/en Europe. Une incertitude que partagent les professionnels du secteur, notamment les agences de voyages.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Jean Luc, jeudi 25 février 2021, 11:27

    En juillet-août, l'Espagne a jugé bon de rouvrir ses discothèques - l'endroit, par excellence, où peut se répandre un virus ; le très lourd tribut payé au Covid19 n'avait plus d'importance, tout ce qui comptait c'était le pognon des touristes. Les agences de voyage: même combat. Comment s'étonner que les voyages d'agrément soient interdits, à cause d'une minorité de nuisibles inconscients, et de pays consciemment nuisibles?

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs