Accueil Société

La Sûreté de l’État veille sur le Collectif contre l’Islamophobie, promet «Van Quick»

L’association est suspectée d’avoir joué un rôle dans l’attentat contre l’enseignant français Samuel Paty.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le ministre Van Quickenborne (Open VLD) était interrogé ce mercredi en commission Justice au sujet du CCIE (Collectif contre l’islamophobie en Europe), une ASBL constituée en Belgique le 1er novembre dernier, juste après l’auto-dissolution du CCIF (Collectif contre l’islamophobie en France). Le CCIF est suspecté d’avoir eu un rôle dans l’attentat visant le professeur Samuel Paty ; cette association a été officiellement dissoute par le gouvernement français en décembre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par LIENARD NORBERT, mercredi 24 février 2021, 21:24

    Nous voilà rassurés puisqu il promet

  • Posté par Poullet Albert, mercredi 24 février 2021, 21:02

    NVA et le Collectif contre l’Islamophobie sont à surveiller de près ils ne sont pas moins dangereux l'un que l'autre ! Et détestent la démocratie !

  • Posté par K Z, jeudi 25 février 2021, 12:45

    je suis d'accord avec vous.

  • Posté par LIENARD NORBERT, mercredi 24 février 2021, 21:26

    Poullet je n ai pas souvenance que la NVA se soit rendue responsable de la décapitation d un professeur qui n aimait pas le néerlandais

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs