Mené, David Goffin a inversé la tendance contre Benjamin Bonzi (6-4, 4-6, 5-7) à l’ATP Montpellier: «J’avais besoin d’une telle bataille»

Photo News
Photo News

Le droitier de Rocourt a mal débuté ce premier duel sur le circuit contre le joueur français de 24 ans. Notamment friable au service, avec 52 pour cent des points gagnés sur sa première balle et 44 pour cent sur sa seconde, Goffin a dû courir derrière le score après avoir concédé à trois reprises sa mise en jeu (4-6).

Retrouvant un peu d’efficacité sur sa première balle, le N.1 belge a bien entamé le deuxième set (3-0) afin de revenir au score (6-4). On pensait Goffin partir vers la victoire lorsque le score affichait 4-2 dans le dernier set mais le Français, jusqu’au-boutiste, a recollé au score (5-5).

Proche de son premier quart de finale sur le circuit ATP, Bonzi a ensuite perdu les deux jeux suivants et le match. Pourtant pas auteur de son meilleur match, le Belge s’est finalement imposé d’un coup droit long de ligne afin de mettre un terme à une série de trois défaites de rang.

« Je savais que ça allait être dur »

« J’avais vu son match du premier tour contre Lucas Pouille. Je savais qu’il jouait bien et que ça allait dur, surtout pour moi qui suis en quête de confiance pour l’instant. A la fin, j’avais besoin d’une telle bataille et d’obtenir la victoire, qu’importe le reste. Je me suis battu jusqu’à la fin, c’est bien d’enfin s’imposer », a déclaré David Goffin après sa victoire.

En quarts de finale, David Goffin défiera l’Italien Lorenzo Sonego, 25 ans et 36e mondial. Battu au 2e tour de l’Open d’Australie par Feliciano Lopez, Sonego a écarté le Français Hugo Gaston (1TP 162), invité, et l’Américain Sebastian Korda (ATP 92) pour se hisser en quarts de finale. Ce sera le premier duel sur le circuit entre les deux hommes.

Le Liégeois, qui a été éliminé au 1er tour du double avec Lucas Pouille lundi, dispute dans le sud de la France son premier tournoi après sa décevante tournée australienne, marquée par deux défaites d’entrée de jeu, contre le jeune Espagnol Carlos Alcaraz (ATP 146), 17 ans, au Great Ocean Road Open, puis surtout à l’Open d’Australie contre l’Australien Alexei Popyrin (ATP 113) après avoir eu quatre balles de match.

Lire aussi direct-tv

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous