Accueil La Une Monde

Le Parlement européen donne le feu vert au PNR

Les compagnies aériennes devront communiquer aux autorités les données de leurs passagers. Objectif : détecter les déplacements suspects.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

Plus de cinq ans se sont écoulés entre février 2011, lorsque la Commission Barroso a présenté son projet de directive sur « l’utilisation des données des passagers pour la prévention et la détection des infractions terroristes », et son adoption, ce jeudi 14 avril par le Parlement européen à Strasbourg. Un vote qui clôt la saga politique, l’étape formelle d’un dernier vote par le Conseil de l’UE étant assuré. Le fameux système des « PNR », (pour « passenger name record ») va pouvoir être mis en place à l’échelle de l’UE.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs