L'importance de votre microbiote : si on en parlait ?

L'importance de votre microbiote : si on en parlait ?

Elles sont plus de 1000 milliards à cohabiter avec nous dans notre corps. Du nez aux organes sexuels, les bactéries sont absolument partout. Y compris dans notre intestin qui héberge plus de 95 % de ces bactéries, elles y évoluent en communauté et font partie de la fameuse flore intestinale.

Les scientifiques parlent désormais plutôt de microbiote intestinal pour évoquer cette flore. Ce qui regroupe à la fois les bactéries, les archées et les petits champignons (qu'on surnomme fungi). Les bactéries sont littéralement accrochées aux parois de notre tube digestif, grâce à ce que l'on appelle le biofilm, un écran protecteur qui leur évite d'être entraînées par le transit intestinal. Et tout cela compose le microbiome, dont la densité est maximale dans notre côlon. Un allié de poids pour notre santé : le microbiote de l'intestin, ce n’est rien moins que 200g de micro-organismes.

Une sacrée armée et un organe qui travaillent sans relâche pour nous : les intestins sont en effet une machine bien huilée qui permet de digérer, d'assimiler les nutriments et de réguler le système immunitaire.

À quoi ça sert, le microbiote ?

Le microbiote occupe des fonctions d'équilibre et de régulation dans notre corps. Quelques exemples :

  • La protection immunitaire contre les toxines et micro-organismes potentiellement nocifs;
  • La dégradation des composés alimentaires (acides aminés, fibres) pour préserver l'intégrité de la muqueuse ;
  • La régulation d'un appétit sain et équilibré ;
  • La production de vitamines B et K et de certains acides gras très utiles ;

Qui sont les ennemis du microbiote ?

On l'a compris, notre pleine santé dépend d'un microbiote sain. Un déséquilibre impacte d'ailleurs directement notre équilibre général - physique et psychique. Les facteurs qui peuvent désorienter notre microbiome sont connus : une alimentation non saine, les maladies, mais aussi le stress. Sans oublier que le vieillissement n'arrange rien.

Une alimentation riche en fibres peut vous aider à entretenir un bon niveau de bactéries favorables. On trouve beaucoup de fibres dans des légumes comme les endives et les asperges, dans les fruits, l’avoine et le pain complet.

On fait quoi alors ?

On prend soin de ses intestins et, donc, de son système immunitaire. Et pour cela, il est important de manger sainement et de manière variée, mais aussi d'observer un sommeil réparateur, pas uniquement durant les vacances.

L'alimentation doit être riche en fibres pour entretenir un niveau optimal de bonnes bactéries dans l'organisme : légumes, avoine, pain complet, riz complet et pâtes complètes.