Accueil Société

Football Leaks: depuis le footbelgate, le football belge n’a changé qu’à la marge

La création de la Clearing house – Chambre de compensation –, qui encadre le rôle des agents, par l’Union belge est une avancée. Mais le milieu continue à fonctionner de la même façon. Seul le travail de la justice peut conduire les acteurs à une introspection plus poussée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 6 min

Les révélations des Football Leaks durant toute la semaine n’ont cessé de mettre le doigt sur des pratiques nauséabondes qui avaient cours au sein du football belge dans les années pré-footbelgate. Ce scandale et les perquisitions du mois d’octobre 2018 semblaient avoir emporté tout sur leur passage, des agents (Dejan Veljkovic ou Mogi Bayat) aux arbitres en passant par les dirigeants de Waasland-Beveren et Malines. Le parquet de Bruxelles poursuivait, quelques mois plus tard, en perquisitionnant Anderlecht et le siège de l’Union belge, en inculpant Christophe Henrotay et Herman Van Holsbeeck.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs