Accueil Économie Consommation

Pensions complémentaires: deuxième pilier, touchez pas au grisbi!

La ministre des Pensions a été chahutée après la fuite d’une note de travail du Conseil supérieur des Finances. Mais Karine Lalieux assure qu’elle veut réformer les pensions complémentaires du deuxième pilier.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

La ministre des Pensions, Karine Lalieux (PS) a reçu, lors de la formation du gouvernement fédéral, un ordre de marche ambitieux. Pour le « premier pilier », celui de la pension légale : relever la pension minimum et les pensions les plus basses (des décisions ont déjà été prises), harmoniser les différents régimes, revoir les modalités de fin de carrière… Mais aussi « démocratiser » le deuxième pilier, les pensions complémentaires constituées par l’employeur pour les salariés, par l’entreprise pour ses dirigeants, ou par un indépendant.

Karine Lalieux, qui doit rendre sa copie à l’automne prochain, peut s’attendre à être chahutée. De premières escarmouches ont eu lieu cette semaine, via la fuite d’une note de travail du Conseil supérieur des finances consacrée aux avantages fiscaux des pensions complémentaires. Et la ministre a dû se défendre, ce jeudi après-midi, au Parlement, de vouloir torpiller (rien de moins) le deuxième pilier.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, samedi 27 février 2021, 17:55

    Encore un article qui insiste sur les inégalités, comme s'il s'agissait d'injustices. La réalité est cependant que ce qui est inégalitaire est souvent tout simplement JUSTE. Sauf bien sûr si on pense que la justice est de ne rien foutre et de vivre au crochet des autres.

  • Posté par Dechamps Pascal , samedi 27 février 2021, 18:54

    C'est un peu court en conclusion

  • Posté par Destremont Jacquy, vendredi 26 février 2021, 13:40

    C'est quoi ces socialistes avec des idées qui nous pourrissent la vie.

  • Posté par dekoker philippe, vendredi 26 février 2021, 9:36

    Il ne faut pas oublier, que beaucoup d’indépendant on des retraites de m...(isère) et doivent se la compléter via ce système. Ce qui explique effectivement leur place dans les gros déciles mais la somme du gros décile et de leur petite retraite les mets sur le même total que les autres

  • Posté par Dechamps Pascal , samedi 27 février 2021, 19:02

    @d marc: croire qu'être indépendant coche la case "fraudeur" est un phantasme.

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

La butternut, cette courge qui vous fera oublier le potiron

La saison des courges bat son plein ! Sur les étals s’entassent les pâtissons, traditionnels potirons et potimarrons. A leur côté, la courge butternut, aussi appelée « doubeurre », fait aussi saliver les papilles.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs