Accueil Monde Union européenne

UE: la transparence fiscale des multinationales enfin soutenue par les pays européens

Une mesure qui obligerait les multinationales à publier les impôts qu’elles payent et les bénéfices qu’elles font, entre autres données, pour chaque pays.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Certains pourront penser que l’initiative aura eu les Européens à l’usure. Après cinq ans de négociations, la transparence fiscale pays par pays (le reporting) recueille « enfin » (le mot est de Pierre-Yves Dermargne, ministre de l’Economie) l’aval d’une majorité de pays européens, jeudi.

Ce texte, proposé en 2016 par la Commission, vise à obliger les multinationales (d’un chiffre d’affaires de plus de 750 millions d’euros) à rendre publiques certaines données (bénéfice, nombre d’employés, impôts payés…) ventilées pour chaque pays dans lequel elles ont des activités. Il était bloqué car un certain nombre de pays estimaient qu’il s’agissait d’un texte fiscal qui nécessitait un accord unanime des pays européens, alors que la Commission l’appuyait plutôt sur une législation sur les normes comptables (où la majorité est suffisante et les eurodéputés co-législateurs).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs